Explore The Valois, Valois 1553 and more!

Explore related topics

Francoise-Marie de Bourbon; by Marie Victoire Jaquotot (after a miniature), c.1710. She was a legitimised daughter of Louis XIV of France and his maîtresse-en-titre, Madame de Montespan.

Francoise-Marie de Bourbon; by Marie Victoire Jaquotot (after a miniature), c.1710. She was a legitimised daughter of Louis XIV of France and his maîtresse-en-titre, Madame de Montespan.

Job, his wife, and the Devil (Job, su esposa y el diablo) Valenciennes - BM - ms. 0006 f. 320. Bible, 16th c, France

Job, his wife, and the Devil (Job, su esposa y el diablo) Valenciennes - BM - ms. 0006 f. 320. Bible, 16th c, France

Infanta Isabella Clara Eugenia of Spain (August 12, 1566 in Segovia - December 1, 1633) was Infanta of Spain, Archduchess of Austria and the joint sovereign of the Seventeen Provinces. In some sources, she is referred to as "Clara Isabella Eugenia". She was married to Albert VII, Archduke of Austria. by Frans Pourbous the Younger

Infanta Isabella Clara Eugenia of Spain (August 12, 1566 in Segovia - December 1, 1633) was Infanta of Spain, Archduchess of Austria and the joint sovereign of the Seventeen Provinces. In some sources, she is referred to as "Clara Isabella Eugenia". She was married to Albert VII, Archduke of Austria. by Frans Pourbous the Younger

MARGARITA DE VALOIS: Elle entretient d'abord d'excellents rapports avec ses frères ( des rumeurs font état de relations incestueuses avec Henri, François, puis Charles).  Lorsqu'Henri part en 1568 prendre le commandement des armes royales, il confie à sa sœur âgée de 15 ans la défense de ses intérêts auprès de leur mère. Ravie de cette mission, elle s'en acquitte consciencieusement mais à son retour il ne lui témoigne aucune gratitude. C'est ce qu'elle raconte dans ses mémoires en 1594

MARGARITA DE VALOIS: Elle entretient d'abord d'excellents rapports avec ses frères ( des rumeurs font état de relations incestueuses avec Henri, François, puis Charles). Lorsqu'Henri part en 1568 prendre le commandement des armes royales, il confie à sa sœur âgée de 15 ans la défense de ses intérêts auprès de leur mère. Ravie de cette mission, elle s'en acquitte consciencieusement mais à son retour il ne lui témoigne aucune gratitude. C'est ce qu'elle raconte dans ses mémoires en 1594

Pinterest
Search